Auteurs



Jean Hautepierre

Jean Hautepierre est l’auteur de différents textes poétiques, parmi lesquels ont été publiés Prélude au Siège (1989, éd. Saint-Germain-des-Prés), Néron (ce titre est à mettre en italiques)(tragédie en vers avec quelques musiques, 2004, éd. Publibook) et Le Siège (épopée, qui contient Prélude au Siège et des textes plus récents, 2007, éd. Publibook). Il a également publié une traduction intégrale des poèmes d’Edgar Allan Poe (2008, éd. Publibook) et un Qui suis-je ? consacré à Edgar Poe (2012, éd. Pardès). Ses œuvres poétiques inédites sont Les Idoles (1982-86), Le Testament de la licorne et Le Meurtre de la Tour de Cristal (roman qui fait partie du cycle du Siège). A paraître début 2013 : la traduction d’un choix de poèmes fantastiques de Clark Ashton Smith (éd. de l’Œil du Sphinx) et Tristan et Yseult (tragédie en vers).

Jean Hautepierre compose actuellement une nouvelle tragédie en vers, Le Prince de Carcosa.

Jean Hautepierre diffuse ses œuvres par le biais de diverses revues dont Le Coin de table, revue de la Maison de Poésie. Des émissions radiophoniques ont été consacrées à son œuvre. Sa pièce Néron (espace) a été représentée au théâtre du Nord-Ouest (Paris, 2005). Sa traduction des poèmes d’Edgar Poe a fait l’objet, notamment, d’un récital au théâtre de Nesle (Paris, 2010), ainsi que de citations dans Libération et sur Europe 1. Avec Philippe Gras, il a animé un site Internet consacré à la poésie, Le Lutrin (1999-2002) et a participé à la rédaction et à la diffusion de La Caverne, revue de littérature fantastique (2002). Il a publié de 1995 à 2007 une revue poétique trimestrielle, La lettre de Jean Hautepierre.

Jean Hautepierre a été lauréat de plusieurs prix de poésie, parmi lesquels le prix Maurice Rollinat, dont il est membre du jury depuis 2004. Il a d’autre part exercé, de 2000 à 2004, les fonctions d’administrateur du Syndicat des journalistes et écrivains et, en 2001 et 2002, les fonctions de responsable de la commission juridique des Etats-Généraux de la poésie et de la culture. Il est depuis février 2012 membre du Conseil et trésorier de la Maison de Poésie – Fondation Emile Blémont.

Adresse : jean_hautepierre@yahoo.fr

 




Alain Didier

LE THEATRE EN VERS D'ALAIN DIDIER (1)



1950
Naissance d’Alain DIDIER

1966
Alain DIDIER signe la 1ère version de « TIBERIADE ». La 3ème, en 1975, sera sa 1ère pièce en vers réguliers et sera honorée d’une « 2ème mention » au concours d’Arts et Lettres de France de 1978.

1978
« LE SANG DES INNOCENTS », tragédie en un acte et 288 vers : une fiction à l’antique sur l’Ordre et la Révolution.
1ère mention au concours d’Arts et Lettres de France de 1980.
Publication dans la revue « L’astrolabe » en 1980.

2005
« TIBERIADE », tragédie en 3 actes et 1154 vers (4ème version).
La fin du royaume franc de Jérusalem (1187).
Lectures publiques par des amateurs à Strasbourg (28 mars 2007) et à Notre-Dame-du-Laus (22 septembre 2007).

2006
« PONCE PILATE Le Pouvoir et la Vérité », évocation dramatique et historique en 3 actes et 1282 vers : Pilate face à la Passion et à la Résurrection du Christ.
Edition par Via Romana (janvier 2009).
Lectures publiques par des amateurs à Notre-Dame-du-Laus (16 septembre 2006) et à Nevers (1er octobre 2011), par des professionnels au Théâtre du Nord-Ouest, à Paris (15 juin 2010), et dans la basilique de Neuvy-Saint-Sépulchre, dans l’Indre (21-22 août 2010).

Lecture radiophonique sur Radio Courtoisie (mars 2009).

2007
« BAUDOUIN DE TOULOUSE Passion et mort d’un Chrétien d’Oc », tragédie en 3 actes et 1460 vers : le drame cathare revisité.
Edition par Via Romana envisagées en février 2013.

2010
« EDEN ou La grande épreuve », tragédie en 3 actes et 776 vers (+ prose) : le péché originel ou l’Evolution.
Edition par Via Romana (juin 2011).
Lecture radiophonique sur Radio Courtoisie programmée le 31 janvier 2012 (version courte) et Radio Espérance le 9 septembre 2012 (version courte avec musique).
(avec « Ponce Pilate » et « Quand il reviendra », drame en prose sur Faust, le clonage humain et l’Apocalypse (2008), « Eden » forme une « trilogie chrétienne » axée sur l’histoire du Salut).





ESSAIS THEORIQUES


1982 : "MA CONTRIBUTION AU THEATRE 1975-1980. Dans le sillage d'Henri Ghéon".


2007 : "RENAISSANCE DE LA TRAGEDIE. PRINCIPE. OEUVRES. STRATEGIE", conférence donnée à Paris et à Lille.


____________
* A.D. est également l'auteur de 5 tragédies en prose, sur des sujets contemporains.



Paul Arcault 

Paul Arcault est né en 1986 à Paris. Parallèlement à ses études en philosophie (actuellement doctorant à l'EHESS), il s'adonne passionnément à l'écriture. Son goût le porte naturellement vers la poésie et le théâtre ; mêlant les deux, il se risque à l'écriture d'une pièce en vers. Ce sera Créon, plus tard rebaptisée Antigone, tragédie en vers développant d'une façon inédite la dramaturgie du mythe héritée de la pièce de Sophocle. 
Plus tard, dans un registre plus léger et plus poétique, il signera La Tenue d'Eve, fantaisie très librement suggérée par le conte d'Andersen Les Habits neufs de l'Empereur.

Conférence de Paul Arcault



L'objectif de ce blog

  • 1. Susciter un regain d'intérêt pour les nouvelles tragédies en vers ;
  • 2. Fédérer les initiatives des auteurs, professionnels et amateurs du spectacle, éditeurs... en ce sens ;
  • 3. Augmenter l'audience des oeuvre des auteurs associés.